menu menu Menu

Le conseil surveillance du Groupe Al Omrane appelle au renforcement de la Convergence

06 Mars - 2019

Le Conseil de Surveillance du Groupe Al Omrane s’est tenu ce mardi 5 mars 2019 sous la Présidence de Monsieur le Chef du Gouvernement, et Président du Conseil de surveillance du Holding Al Omrane, Saad Eddine EL OTHMANI et en présence Mustapha Ramid, ministre d’Etat chargé des Droits de l’Homme, pour valider le plan d’action pour l’année 2019 et prendre connaissance des premiers résultats du Groupe pour l’année 2018.

Le Conseil de Surveillance du Groupe Al Omrane s’est tenu ce mardi 5 mars 2019 sous la Présidence de Monsieur le Chef du Gouvernement, et Président du Conseil de surveillance du Holding Al Omrane,  Saad Eddine EL OTHMANI et en présence Mustapha Ramid, ministre d’Etat chargé des Droits de l’Homme, pour valider le plan d’action pour l’année 2019 et prendre connaissance des premiers résultats du Groupe pour l’année 2018.

Ont pris part à ce conseil, Monsieur le Ministre de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville et Vice-Président du Conseil de surveillance du  Holding Al Omrane , Monsieur Noureddine Boutayeb, Ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur, Madame Fatna LKHIYEL, Secrétaire d’Etat chargé de l’Habitat auprès du Ministère de l’Aménagement du Territoire National, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville ainsi que le reste des membres du Conseil de Surveillance, représentants des Départements concernés.

En dépit d’une conjoncture difficile qui perdure depuis plusieurs années, le Groupe maintient son cap et poursuit son développement et sa modernisation en s’inscrivant dans la dynamique de la politique publique de l’habitat qu’il est chargé de déployer. Tout en félicitant le Groupe pour son implication au niveau du secteur, le Président du Conseil de Surveillance est revenu sur les performances positives du Groupe pour l’année 2018 dans ce contexte particulier et l’encourage à poursuivre son action pour l’année 2019.

 A cette occasion, il a noté avec satisfaction les avancées significatives enregistrées dans les chantiers de réformes engagées de manière générale et de celui de l’assainissement du passif de manière particulière. Les actions de dynamisation et d’impulsion du rythme d’apurement foncier de ces opérations initiées par le Groupe en synergie avec les différents acteurs et partenaires institutionnels directement concernés ont permis d’enregistrer des résultats probants avec la régularisation de plusieurs dossiers ayant permis la création de plus de 216.000 titres fonciers à fin 2018. Ils ont eu un impact positif notamment sur le plan social en mettant à la disposition des citoyens concernés les titres fonciers individuels de leurs biens acquis, pour certains, depuis plus de trois décennies.

Télécharger le document  
HAUT